Plan détaillé - "Nuit Rhénane", Apollinaire - "Alcools" (1913) Agrandir l'image

Plan détaillé - Apollinaire, "Nuit Rhénane" - "Alcools" (1913)

Apollinaire-nuit-rhénane

Nouveau

Plan détaillé - "Nuit Rhénane", Apollinaire - "Alcools" (1913) + pistes pour l'oral (4 pages)

Plus de détails

998 Produits

1,50 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Introduction

[amorce] Nuit Rhénane ouvre la section du même nom qui regroupe des poèmes inspirés par le séjour d'Apollinaire en Allemagne (1901-1902) : c'est sa période dite « rhénane ». Il s'y familiarise avec les légendes nordiques et populaires, dans la lignée des romantiques noirs : Aloysius Bertrand pour le goût du pittoresque et de la magie (mais aussi pour une certaine modernité), et Nerval (qui a traduit Faust de Goethe) pour l'aspect existentiel de la recherche poétique.

(lecture du texte)

[problématique] Comment la légende traditionnelle se fait modernité chez Apollinaire ?

[annonce du plan]

I – La légende nordique

A) « Ondine » (Aloysius Bertrand)

[idée principale]Histoire d'ondines. Ambiance nocturne et fantastique.

[explication] Malgré l'apparence un peu complexe du poème, celui-ci raconte une histoire simple → un homme raconte dans un bar la rencontre d'un batelier avec des ondines, et il s'effraye.

[exemple – analyse] éléments pittoresques → vigne, Rhin, batelier + créatures aux « cheveux verts » → Ondines → ambiance merveilleuse + nuit...

[interprétation] référence à « Ondine » d'Aloysius Bertrand + goût de la légende populaire : Ondine → créature maléfique qui réside dans les fleuves et qui charment les hommes qui vont se noyer (explication légendaire des disparitions près du fleuve, dues à la violence des courants, etc).

B) La mise en abyme : le poème dans le poème

[idée principale] La légende entre dans la réalité grâce à la mise en abyme.

[explication] S'adresse à ses compagnons, à ses voisins dans le bar, mais aussi au lecteur : l'anecdote devient un témoignage. + opposition entre le réel et la légende.

[exemple] "Écoutez la chanson...", §1 → s'adresse au lecteur. §2 → s'adresse à ses compagnons. + opp femmes/ondines.

[interprétation] Cherche à se rassurer. Mais le quotidien contient le fantastique → c'est ce qu'on appelle le « merveilleux ». Ce merveilleux est angoissant : peur + circularité du poème (commence et finit par « mon verre ») → retour, enfermement, formule magique...

(...)

Pour avoir accès au document entier, téléchargez le PDF.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Plan détaillé - Apollinaire, "Nuit Rhénane" - "Alcools" (1913)

Plan détaillé - Apollinaire, "Nuit Rhénane" - "Alcools" (1913)

Plan détaillé - "Nuit Rhénane", Apollinaire - "Alcools" (1913) + pistes pour l'oral (4 pages)

Donnez votre avis