Plan détaillé de "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913) Agrandir l'image

Plan détaillé - "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913)

Apollinaire-Le-pont-Mirabeau

Nouveau

Plan détaillé de "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913) - Texte, plan détaille, pistes pour l'oral.

Plus de détails

997 Produits

1,50 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Introduction

[amorce]Le Pont Mirabeau est un poème d'amour, ou plutôt de rupture, où Apollinaire chante la souffrance de sa rupture avec le peintre Marie Laurencin. Mais plus qu'un simple poème du mal d'amour, ce poème est une véritable complainte sur le temps qui passe, et sous des airs légers de chanson, une méditation grave et désabusée sur la vie.

(lecture du texte)

[problématique] En quoi ce poème est une réflexion sur la fuite du temps et de l'amour ?

[annonce du plan] Pour répondre à cette question, nous étudierons dans un premier temps cette chanson qui balance entre tradition et modernité, puis la méditation sur la fuite du temps.

I – Une chanson entre tradition et modernité

A) Une chanson d'amour traditionnelle ?

[idée principale] Chanson d'amour, ou plutôt de rupture amoureuse.

[explication] Thème traditionnel de la poésie, mais avec des éléments modernes.

[exemple – analyse] Répétition du mot « amour » (v.2, 16, 21), champ lexical du corps amoureux (mains, face, bras, regards « éternels »), MAIS aussi modernité : le pont Mirabeau → construit entre 1893 et 1896 (assez récemment pour Apollinaire), considéré comme une réussite de l'architecture moderne + traitement moderne -> absence de ponctuation.

[interprétation] Apollinaire reprend un topos littéraire (le mal d'amour) qui est aussi une vérité humaine (cela arrive à tout le monde), mais l'actualise et le modernise.

B) La musicalité du texte

[idée principale] Ce poème s'apparente à une chanson.

[explication] C'est une des principales caractéristiques de ce poème, ce qui en fait son originalité et sa (fausse légèreté).

[exemple - analyse]

  • Structure du poème : 4 quatrains entre lesquels s'intercale le même distique (=refrain) ;

  • souplesse du vers : chaque strophe est composée de trois décasyllabes, le deuxième vers (de quatre syllabes = tétrasyllabe) etle troisième de six syllabes (hexasyllabesà constituant un décasyllabe "rompu" ;

  • le distique = 7 syllabes (vers imparir) = vers traditionnel de la chanson ;
  • rimes féminines (sauf celle du tétrasyllabe, qui appartient en fait au décasyllabe) ;
  • absence de ponctuation -> souplesse du rythme (jeux d'associations libres & liberté d'interprétation.

(...)

Pour avoir accès au document entier et lire la suite, téléchargez le PDF.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Plan détaillé - "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913)

Plan détaillé - "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913)

Plan détaillé de "Le pont Mirabeau", Apollinaire, "Alcools" (1913) - Texte, plan détaille, pistes pour l'oral.

Donnez votre avis